LE SYSTÈME LYMPHATIQUE

LE SYSTEME LYMPHATIQUE

Le système lymphatique possède plusieurs organes spécifiques.

Les organes lymphatiques primaires, dont la moelle osseuse et le thymus, qui assurent la production des lymphocytes ;

Les organes lymphatiques secondaires, dont les ganglions lymphatiques et la rate, qui assurent la différenciation et la prolifération des lymphocytes.

Le système lymphatique (lymphe, vaisseaux lymphatiques, ganglions lymphatiques) aide à éliminer les excès de fluide, et contribue à la fonction du système immunitaire (rate, ganglions lymphatiques, globules blancs), qui a pour but principal de détruire et d'éliminer les microbes.

QUELQUES DESEQUILIBRES POSSIBLES 

Les répercussions sur notre système sont nombreuses : rhume, grippe, allergies de toutes sortes, congestion des sinus, problèmes respiratoires (bronchite, pneumonie, asthme).

Les conséquences se font aussi sentir au niveau du système tégumentaire : irritation de la peau, boutons, eczéma, psoriasis, etc. Tous ces malaises sont les signaux d’alarme d’un système lymphatique congestionné. 80%  du système lymphatique se trouve dans les intestins. 

Le système lymphatique et le système immunitaire sont très liés, car tous deux ont pour rôle de protéger l’organisme des corps étrangers et des irritants.

Le protéger, c’est aussi s’assurer que les débris et les déchets sont évacués afin de préserver la santé de toutes les cellules, des organes, des glandes et des tissus.

Il suffit de penser à une poubelle remplie de déchets en plein été. Si elle n'est pas vidée, on peut observer leur transformation naturelle, entre autres, leur fermentation. Le raisonnement est simple : il faut vider les déchets !

Nous avons bien quatre organes éliminatoires (foie, intestin, rein, poumon – voir dossier sur les émonctoires) qui vont se joindre à cette tâche pour recevoir les déchets de la lymphe. Cette dernière doit donc être fortement encouragée à circuler pour qu'il n'y ait pas accumulation de déchets.

En cas de problèmes du système lymphatique, une solution immédiate est l’utilisation de remèdes naturels efficaces.

LES MESSAGES DU SYSTEME LYMPHATIQUE

Les atteintes du système lymphatique indiquent que notre système immunitaire est sollicité.

  • « Contre quoi avons-nous tant besoin de nous défendre et de réagir avec violence ? »
  • « Quel est l’agresseur rejeté (inconsciemment, puisque l’agression reste subtile et souterraine) ? »

DES TECHNIQUES POUR LE STIMULER 

L'activité physique : la circulation de la lymphe résulte essentiellement des mouvements du corps et de la contraction des muscles. Bougez, et vous augmenterez votre circulation lymphatique de façon radicale.

La respiration profonde : le mouvement du diaphragme, (ce muscle qui sépare le thorax et l’abdomen), permet de «relancer» la circulation lymphatique. Des techniques de respiration que l’on utilise pour le chant, les arts martiaux, le yoga, permettent d’assouplir et d’étirer le diaphragme. Il sera alors plus efficace. 

Une bonne hydratation : une rétention de liquide peut également nuire à une bonne circulation lymphatique. Il est donc important de boire beaucoup d’eau (au moins 8 verres par jour). On peut également réduire la rétention d’eau en limitant la consommation de sel.

Le brossage à sec du corps : l'élimination des toxines du corps se fait par de nombreux organes : le colon, le foie et la vésicule biliaire, les reins, l'appareil respiratoire et la peau. La peau est l'organe le plus grand du corps qui permet de libérer l'organisme d'une masse importante de toxines par la transpiration.

L'exfoliation sur peau sèche permet donc d'éliminer les peaux mortes, d'ouvrir les pores et de laisser la peau mieux respirer et de mieux évacuer les toxines.

LES ALIMENTS INDESIRABLES 

La meilleure façon de s'assurer qu'aucun produit toxique ne pénètre dans son corps est l'élimination de ce qui est considéré comme tel. Ainsi, Il est conseillé d’arrêter (au moins le temps de la cure) :

  • Le sucre 
  • Les produits industriels 
  • Les protéines animales (surtout la viande rouge) 
  • Les produits laitiers et la farine blanche 
  • Toute forme de drogue, l'alcool et le tabac 
  • Les boissons industrielles sucrées (jus, sodas, etc.) 
  • Les produits d'hygiène, de ménage
  • Les cosmétiques industriels

LES ALIMENTS RECOMMANDABLES 

 (Alimentation recommandée pendant 10 jours lors d'une cure) 

  • Les fruits frais et biologiques (idéalement consommés crus) ;
  • Les légumes frais et biologiques, (idéalement consommés crus) ;
  • Des herbes particulières, en teinture, en tisane, etc.

DES TISANES POUR LE SYSTEME LYMPHATIQUE

Il est aussi possible d'avoir recours aux bienfaits de la phytothérapie qui met à notre disposition des plantes drainantes favorisant l'élimination des déchets. 

En général, ces plantes s'adressent plus spécifiquement à l'un ou l'autre des grands émonctoires (organes permettant l'élimination des déchets). Voir dossier : « les 5 émonctoires ».

Sont recommandés :

  • Le thé de phytolacca  
  • L'infusion de bardane 
  • L'infusion de feuilles de noyer 
  • L'infusion de citron, curcuma et gingembre 
  • L'infusion de gaillet gratteron (Galium asparine)

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !